L’insurrection des islamistes Al Shebab sera vaincue dans deux ans, a assuré le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, dit Farmajo, à l’ouverture jeudi à Londres de la conférence internationale sur la Somalie, qui se tient dans l’espoir d’apporter un soutien à ce pays confronté au terrorisme et à une grave sécheresse menaçant de famine des millions de personnes.

Le peuple somalien se mobilisera « pour faire face à Al Shebab et au terrorisme. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir afin que dans deux ans Al Shebab ne soit plus un problème pour la Somalie et le reste du monde », a insisté le président Farmajo.

En attendant, la communauté internationale est appelée à soutenir la Somalie qui fait face au spectre de la famine, conséquence de la pire  sécheresse qui frappe le pays depuis plusieurs décennies.

Présent à la conférence de Londres, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a estimé que la lutte contre les effets de la sécheresse était « la plus urgente des priorités », rappelant que « près de la moitié de la population » de Somalie avait besoin d’une assistance. Un plan d’urgence de 900 millions de dollars devrait être déployé d’ici la fin de l’année pour faire face à la situation humanitaire urgente.

Outre le secrétaire général de l’ONU, le ministre américain de la Défense James Mattis et la chef de la diplomatie de L’UE Federica Mogherini, prennent part à cette conférence, qui reçoit également le soutien de la Banque mondiale, du FMI et de la Ligue arabe.

Hôte de la conférence, la Première ministre britannique Theresa May a, pour sa part, mis en garde contre les risques d' »instabilité » que fait courir l’insurrection islamiste armée en Somalie à l’Afrique et au reste du monde.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply