Le nouveau président de la République française Emmanuel Macron se rendra bientôt en visite dans la région du Sahel et plus particulièrement au Mali, dans un geste destiné à apporter son soutien aux soldats français déployés dans le cadre de l’opération Barkhane.

Il l’avait promis durant sa campagne électorale : la première visite hors d’Europe sera destinée aux troupes françaises au Sahel. A travers ce déplacement, le chef d’État français cherche manifestement à véhiculer sa détermination à faire de la lutte contre le terrorisme une priorité de sa politique étrangère.

Même si l’Elysée n’a pas encore précisé ni la date exacte ni le programme de la visite, Emmanuel Macron devrait rencontrer des dirigeants africains de la région afin de faire le point sur la situation sécuritaire au Sahel.

Le nouveau chef d’État français part du constat que cette région représente à l’heure actuelle l’une des plus grandes sources de menaces pour l’Europe.

Outre les groupes terroristes et les trafics en tous genres qui y foisonnent, les pays européens considèrent que la bande sahélo-saharienne est devenue aussi la plus grande région émettrice de migrants illégaux vers le Vieux continent.

Les gouvernements européens essayent tant bien que mal de contenir cette vague migratoire, mais le nombre de migrants subsahariens qui les passeurs réussissent à faire traverser la mer méditerranéenne est toujours plus grand.

Cette visite pourra ainsi permettre d’examiner avec les pays de départ des migrants la façon la plus efficace de limiter ce flux.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply