Le FMI accorde un prêt de plus de 300 millions de dollars au Tchad

0

Le gouvernement tchadien peut souffler après plusieurs mois d’intense lobbying en vue de se voir accorder un prêt par les institutions financières internationales, le Fonds Monétaire International (FMI) vient en effet de donner son feu vert à un prêt de 300 millions de dollars afin d’encourager les réformes au Tchad destinées à restructurer son économie.

Cette décision autorise un premier décaissement immédiat de quelque 48 millions de dollars. L’autre partie de l’aide sera assujettie à l’application d’une série de mesures que devra appliquer le gouvernement tchadien durant les trois prochaines années.

Au total ce seront 312,1 millions de dollars qui seront débloqués par l’institution de Idriss Déby Itno en vue de soutenir les coûteuses réformes socio-économiques mises en place par le gouvernement tchadien.

Ce dernier est en effet plongé depuis 2015 dans un plan de restructuration de son économie. De douloureuses coupes budgétaires ont déjà été effectuées durant ces derniers mois. Mais cela n’a pas suffit à redresser l’économie du pays, qui est restée pendant plusieurs années fortement dépendante de la rente pétrolière.

Afin de changer la donne, le gouvernement du président Idriss Déby Itno n’a pas ménagé ses efforts pour réduire le train de vie de l’Etat. Les fonctionnaires et retraités ont d’ailleurs été les plus pénalisés par ces réformes. Toutefois, avec l’octroi de ce prêt du FMI, les choses pourront changer dans le bon sens pour les tchadiens.

Partager

A Propos de l'Auteur

Samuel Benshimon

Directeur GIC CONSEIL
2001 – Poste actuel (11 ans)
Missions de conseil en sûreté, sécurisation des investissements en Afrique, vérifications, protection des assets

Analyste Senior : Kroll

Société à responsabilité limitée (SRL); 1001-5 000 employés; secteur Sécurité et enquêtes

2000 – 2001 (1 an)
Lt Colonel : Israel Defense Forces

Administration publique; 10 000 employés; secteur Armée

1979 – 1999 (20 ans)

Leave A Reply