Près d’un an après son approbation par le Conseil de Sécurité de l’ONU, la Force de maintien de la paix au Soudan du Sud sera bientôt déployée à Juba, une décision qui coïncide avec la visite mardi du chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU.

Quelque 4 000 casques bleus sillonneront bientôt les alentours de la capitale sud soudanaise pour tenter de restreindre les violences dans la région. Initialement refusée par Juba, le déploiement de cette mission onusienne à toutefois été accepté par le gouvernement du  soudan du sud après d’intenses négociations avec la Communauté internationale.

Le chef de la mission de maintien de la paix, David Shearer, qui s’est déplacé à Juba mardi, a déclaré que cette intervention militaire était « un pas important vers l’avant ». Il offrira aux forces des Nations Unies la « flexibilité pour étendre leur présence dans des régions au-delà de Juba où on pourrait avoir besoin de Casques bleus ».

Depuis sa récente indépendance en 2011, le Soudan du Sud est plongé dans une crise politico-militaire qui a fait plus de 50 000 morts. Dans le but que circonscrira cette situation chaotique, la Communauté internationale déploiera des soldats népalais, congolais et Ethiopien dans plusieurs zones du jeune Etat.

Les observateurs estiment toutefois que ces effectifs ne seront vraisemblablement pas suffisants pour endiguer les violences qui touchent la quasi-totalité du territoire sud-soudanais.

 

 

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Samuel Benshimon

Directeur GIC CONSEIL 2001 – Poste actuel (11 ans) Missions de conseil en sûreté, sécurisation des investissements en Afrique, vérifications, protection des assets Analyste Senior : Kroll Société à responsabilité limitée (SRL); 1001-5 000 employés; secteur Sécurité et enquêtes 2000 – 2001 (1 an) Lt Colonel : Israel Defense Forces Administration publique; 10 000 employés; secteur Armée 1979 – 1999 (20 ans)

Leave A Reply