La Commission Electorale du Liberia a annoncé cette semaine que 20 candidats s’étaient lancés cette semaine dans la campagne présidentielle pour succéder à l’actuelle présidente Ellen Johnson Sirleaf.

Parmi les candidats qui briguent la présidence du Liberia, il y a notamment le célèbre footballeur  George Weah. C’est la troisième tentative pour cette ancienne star du ballon rond, qui avait perdu face à Madame Sirleaf en 2005 puis en 2011.

Autre surprise de ce scrutin, la candidature d’un ancien chef de guerre : Charles Taylor. Il a été condamné en 2012 à 50 ans de prison pour crimes contre l’Humanité et crimes de guerre commis lors de la guerre civile en Sierra Leone. Toutefois, malgré cette lourde peine prononcée contre lui, Charles Taylor a réussi à sortir de prison et à se présenter pour ces élections. Il conserve par ailleurs une réelle influence dans son pays.

Dans la même catégorie que M. Taylor, les électeurs libériens pourront également voter pour l’ex-chef de milice Prince Johnson, aujourd’hui sénateur. Il a été rendu tristement célèbre pour une vidéo le montrant en train de siroter une bière pendant que ses hommes torturaient à mort l’ancien président Samuel Doe en 1990.

Les observateurs estiment que ces élections présidentielles pourraient  déboucher sur l’arrivée à la magistrature suprême au Liberia d’un candidat hors du commun, dont le profil contrastera avec celui de  l’actuelle présidente, prix Nobel de la paix.

 

Share.

About Author

A. Lakhs

Docteur en Relations Internationales

Leave A Reply