En Tunisie, deux djihadistes ont été tués lors d’une opération menée dans la nuit de mardi à mercredi par la garde nationale tunisienne, qui a également permis l’arrestation d’un troisième dans la zone montagneuse de Birnou, dans l’Ouest du pays, près de la frontière avec l’Algérie.

Le troisième terroriste a été grièvement blessé au cours des accrochages qui ont opposé les forces de sécurité tunisiennes au groupe terroriste. Les trois terroristes font partie de la brigade terroriste « Okba Ibn Nafaa », selon un responsable sécuritaire. Ce dernier a précisé que l’opération avait permis la saisie de kalachnikovs, d’une grenade artisanale, de munitions, des téléphones portables…

Les opérations de ratissage se poursuivent dans la région alors que les autorités tunisiennes semblent avoir adopté une stratégie préventive face aux groupes terroristes. Une démarche qui s’est soldée par le démantèlement de nombreuses cellules dans les milieux islamistes armés.

La Tunisie est toujours sous état d’urgence, même si la menace terroriste a sensiblement diminué depuis les attentats meurtriers de 2015 et l’attaque de grande envergure d’un groupe djihadiste contre la ville de Ben Guerdane (Sud-est), en mars 2016.

Share.

About Author

Leave A Reply