Le président Sierra-leonais a lancé mardi un appel à l’aide internationale afin de fournir des secours rapides aux milliers de personnes sinistrées par les pluies torrentielles qui se sont abattus sur le pays au cours des derniers jours, faisant des centaines de victimes, voire davantage.

Alors que le bilan des morts de cette catastrophe naturelle dévastatrice a grimpé à plus de 300 victimes, les secours sont toujours à pied d’œuvre pour retrouver de potentiels survivants.

Toutefois, le manque de moyens freine les recherches. D’autant plus que le niveau élevé atteint par les eaux pourrait favoriser l’apparition de maladies infectieuses de type choléra si rien n’est fait dans les jours à venir.

« Nous sommes débordés » par ce désastre. Ces par ces mots que le chef de l’Etat sierra-léonais Ernest Bai Koroma a qualifié la catastrophe naturelle qui a frappé son pays.

Un pan entier d’une colline a été emporté à cause des pluies dévastatrices qui se sont abattues sur la région de Freetown en l’espace de quelques heures le week-end passé.

Plusieurs milliers de personnes sont actuellement privées des besoins les plus élémentaires. Une situation à laquelle la communauté internationale est appelée à réagir dans les plus brefs délais afin d’éviter un drame humanitaire.

Share.

About Author

Leave A Reply