L’assureur international Lloyd’s a décidé de s’installer dans la place financière marocaine, Casablanca Finance City (CFC), une décision stratégique qui vise à développer le portefeuille client de la maison britannique en Afrique.

D’après des sources bien informées, les derniers réglages sont en cours pour assurer l’implantation de Lloyds au sein de la CFC, l’institution financière marocaine qui a vocation de hub africain pour les métiers de la Finance.

Lloyd’s of London, maison créée en 1688 et composé d’une cinquantaine de grandes compagnies d’assurance, va bénéficier d’avantages fiscaux importants en installant son siège régional à Casablanca. De la même manière que les dizaines d’autres institutions financières et entreprises internationales qui ses sont implantées à la CFC au cours des dernières années.

Le modèle économique de la CFC se base en effet sur un dégrèvement fiscal pour les entreprises qui disposent du label de la place financière marocaine. A cet effet, les firmes internationales pourront rapatrier plus facilement leurs plus-values.

Pour le Maroc, qui cherche à faire de la CFC un hub africain dans le domaine de la finance, l’implantation de ces entreprises arrive à point nommé. Le Royaume développe depuis plus d’une décennie une ambitieuse politique de partenariat sud-sud en Afrique.

En effet, la branche Assurance, au même titre que l’industrie bancaire, a le vent en poupe en Afrique. Les entreprises marocaines de ces secteurs sont actuellement les premières en termes de part de marché sur le continent, notamment dans les pays d’Afrique de l’Ouest.

Share.

About Author

Leave A Reply