Des travaux de rénovation de l’aéroport international de Gao, ville du nord du Mali, ont été lancés cette semaine pour un projet qui a été financé en partie par la Minusma, la Mission des Nations unies au Mali et l’Allemagne.

Après plusieurs années d’inactivité, le trafic domestique et international de l’aéroport international de Gao-Korogoussou sera bientôt de nouveau opérationnel. Des travaux de réhabilitation y ont été lancés lundi dernier. Ils s’étaleront sur un peu moins d’un an et permettront à Gao de redevenir le premier hub aéroportuaire du Nord Mali.

Les travaux de rénovation coûteront quelque 12 millions d’euros. Une somme en partie financée par l’Allemagne. Cette dernière y voit non seulement une façon de désenclaver les régions nord du pays, mais également un moyen pour renforcer l’acheminement par air des aides vers les provinces du nord du pays. La sécurité aérienne de l’aéroport de Gao est assurée par la Minusma.

Pour Mahamat Saleh Annadif, le chef de la Minusma qui a lancé les travaux, « ce projet de réhabilitation de la piste principale de l’aéroport de Gao permettra à la MINUSMA d’assurer le transport sécurisé des partenaires et de la population, le déploiement effectif de ses troupes et l’acheminement d’équipements vers ses camps les plus isolés au Nord du Mali. »

 

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Samuel Benshimon

Directeur GIC CONSEIL
2001 – Poste actuel (11 ans)
Missions de conseil en sûreté, sécurisation des investissements en Afrique, vérifications, protection des assets

Analyste Senior : Kroll

Société à responsabilité limitée (SRL); 1001-5 000 employés; secteur Sécurité et enquêtes

2000 – 2001 (1 an)
Lt Colonel : Israel Defense Forces

Administration publique; 10 000 employés; secteur Armée

1979 – 1999 (20 ans)

Leave A Reply