Le Burkina Faso lève 200 millions d’euros pour soutenir les réformes économiques et sociales

0

La ministre burkinabé de l’Economie, Rosine Coulibaly, a paraphé cette semaine cinq accords de financement d’un montant global de 131 milliard de francs CFA, l’équivalent de quelque 200 millions d’euros, avec l’objectif de soutenir les actions du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES).

Ce montant a été subdivisé en cinq grands  projets. Chacun d’entre eux a été financé par un partenaire financier international différent. Le premier accords, d’un montant de 42 milliard de FCFA, a été signé avec la Banque Mondiale. Il concerne la mise en œuvre des réformes dans le domaine de l’énergie et de la gestion budgétaire du gouvernement.

Le second accord, d’une valeur de 20,8 milliards de FCFA a été paraphé avec le Fonds International de Développement Agricole (FIDA). Il bénéficiera aux projets d’appui à l’agriculture.

La troisième convention financière a été conclue avec la Banque Africaine de Développement (BAD). L’institution financière Africaine apportera ainsi près de la moitié du montant de l’investissement concernant le projet de bitumage d’un axe routier avec le Niger, soit un peu plus de 60 milliards de FCFA.

Le quatrième financement, provenant de la Chine, concerne un subvention de 1,5 milliards de FCFA dans le domaine médical. Enfin, la dernière convention financière a été signée avec l’Agence Française de Développement (AFD) qui apportera près de 7 milliards de FCFA pour le règlement des arriérés de dettes.

 

 

 

Partager

A Propos de l'Auteur

A. Lakhs

Docteur en Relations Internationales

Leave A Reply