Libye: regain de tension après l’attaque d’un poste frontière avec la Tunisie

0

Le poste frontalier de Ras Jedir entre la Libye et la Tunisie a été pris d’assaut vendredi par des éléments armés du côté libyen, une attaque qui a entraîné un déploiement de l’armée tunisienne sur ce point de passage très fréquenté entre les deux pays.

Poste frontière névralgique entre la Libye et la Tunisie, Ras Jedir a subi par le passé plusieurs attaques armées. Mais à chaque fois, ces opérations ont été contenues. La situation sur le terrain reste toutefois tendue, notamment suite à la mise en garde de l’AFRICOM, le Commandement des Forces Américaines en Afrique, qui a tiré la sonnette d’alarme  contre d’éventuelles attaques terroristes provenant de ce qui reste des éléments de l’Etat Islamique en Libye.

Selon l’AFRICOM, l’organisation extrémiste qui a été défaite et affaiblie en Libye, cherche actuellement à reprendre ses forces en vue de récupérer certaines positions en Libye. Principalement sur les points de passages frontaliers et les plateformes pétrolières pour l’exportation du brut libyen.

Ces attaques qui interviennent de surcroît à un moment d’accalmie relative entre les factions rivales en Libye,  pourraient avoir pour objectif de raviver les tensions, estiment les observateurs.

Surtout que plusieurs pays occidentaux ainsi que l’ONU redoublent de pression pour rapprocher les deux principaux protagonistes de la crise libyenne, le maréchal Khalifa Haftar à la tête d’une armée dans l’Est du pays, et le gouvernement d’union (GNA) reconnu par la communauté internationale, et conduit par Fayez al Sarraj, à Tripoli.

Partager

A Propos de l'Auteur

A. Lakhs

Docteur en Relations Internationales

Leave A Reply