Nigeria: violence terroriste et enlèvements marquent le début de l’année

0

Au Nigeria, après une brève période d’accalmie, la violence terroriste a repris avec la mort d’au moins 12 personnes dans des attentats suicides mercredi à Maiduguri, (nord-est), et l’enlèvement de deux Américains et de deux Canadiens lors d’une embuscade tendue par des hommes armés dans le nord du pays.

Les attaques terroristes ont été attribuées par des sources sécuritaires à deux kamikazes appartenant probablement au groupe djihadiste Boko Haram. Ils se sont fait exploser sur un site de la périphérie de Maiduguri qui accueille des habitants déplacés par les violences.

La veille au soir, deux Américains et deux Canadiens avaient été enlevés dans une embuscade tendue par des hommes armés dans le nord du pays. Les assaillants ont tué les deux policiers qui escortaient les quatre nord-américains en route pour Abuja. Les ravisseurs n’ont pas été identifiés.

Les autorités locales affirment déployer d’intenses efforts pour retrouver les quatre personnes kidnappées. Les affaires étrangères du Canada assurent, pour leur part, que « les agents consulaires au Nigeria restent en contact avec les autorités locales afin de recueillir d’autres renseignements» sur cet enlèvement.

Les rapts sont fréquents au Nigeria où des bandes criminelles demandent souvent des rançons pour la libération des captifs. En octobre dernier, quatre Britanniques appartenant à une organisation caritative, avaient été enlevés dans l’État du Delta, dans le sud-est du pays.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply