Banque Mondiale: Aide financière pour l’agriculture au Sahel

0

La Banque Mondiale a annoncé mercredi le déblocage d’un don de 20 millions de dollars au profit du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (Cilss) en vue d’appuyer la mise en œuvre du Projet régional pour l’irrigation au Sahel, un programme devant bénéficier de 170 millions de dollars jusqu’en 2024.

Ce montant sera réparti entre six pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad et Sénégal) comme contribution aux efforts de développement de solutions innovatrices d’irrigation. Le but est au final d’augmenter la production agricole dans le Sahel et d’y améliorer la sécurité alimentaire.

Selon les chiffres publiés par l’institution de Bretton Woods, quelque 58 000 agriculteurs bénéficieront directement de cette donation. La Banque Mondiale compte poursuivre son appui au secteur agricole au Sahel durant les six prochaines années.

La bande Sahelo-saharienne figure parmi les zones les plus arides au monde. la pluviométrie y est très faible au point que l’essentiel de l’agriculture s’y concentre au bord des grands cours d’eau comme les fleuves Niger et Sénégal. En apportant ce soutien direct à l’irrigation, la Banque Mondiale aide des milliers de petits agriculteurs de la région à avoir accès à l’eau même en étant éloignés des cours des grands fleuves.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply