Mauritanie: Afreximbank injecte 1,5 milliards dollars pour stimuler le secteur privé

0

La Banque Africaine d’Import-Export a annoncé mardi qu’elle allait injecter 1,5 milliards de dollars dans l’économie mauritanienne en vue de soutenir des projets d’infrastructures et dans l’industrie de  transformation, et apporter une nouvelle dynamique au secteur privé local.

Le président de l’Afreximbank, Benedict Okey Oramah a précisé lors d’une conférence de presse que ce soutien financier visait en premier lieu les industries de la pêche, des mines et des Finances. Okey Oramah a ajouté qu’une attention particulière allait être accordée aux projets de l’industrie de transformation ayant une importante valeur ajoutée. D’après lui, c’est justement ce point précis qui permettra de doper les exportations et créer des emplois dans le pays.

Selon les prévisions de l’Afreximbank, un milliard de dollars sera alloué aux infrastructures énergétiques, aux parcs industriels et aux ports de pêche. Les 500 millions de dollars restants seront mis à la disposition des banques locales pour soutenir le développement d’industries de transformation.

Cet appui financier à la Mauritanie est le deuxième en l’espace de 30 ans fourni par l’afreximbank. Nouakchott avait en effet bénéficié dans les années 1990 d’une ligne de crédit à hauteur de 400 millions de dollars. Mais ces apports financiers n’avaient pas eu l’effet escompté, ce qui a poussé l’institution financière égyptienne à ne pas reconduire ses investissement une Mauritanie.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply