Afrique de l’Ouest: Accord SFI -ABI pour le financement des petits exploitants agricoles

0

Pour pallier au faible accès des petits exploitants agricoles d’Afrique de l’Ouest aux financements, la SFI (Société financière internationale), membre du groupe de la Banque mondiale, et Atlantic business international (ABI), filiale du groupe Banque Centrale Populaire (BCP) du Maroc, ont conclu récemment à Abidjan, un accord pour contribuer à combler ce vide.

Conclu, le 16 mars dernier dans la métropole économique ivoirienne, l’accord de partenariat SFI-ABI vise à permettre aux petits exploitants agricoles en Afrique de l’Ouest, d’accéder aux financements. Cette catégorie d’agriculteurs bénéficie à peine de 5% des financements bancaires alors qu’elle représente quelque 25% du PIB dans cette région où l’agriculture est essentielle pour le développement et l’inclusion sociale.

Avec ce partenariat, la SFI et l’ABI comptent mutualiser leur expertise financière dans la région pour « mieux répondre aux besoins des acteurs du secteur agricole en Afrique de l’Ouest», indique la filiale du groupe bancaire marocain. Les principaux pays concernés sont le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Mali où l’ABI dispose du réseau « Banque Atlantique ».

Présent dans les 8 pays de l’espace UEMOA ainsi qu’en Guinée-Conakry, ABI occupe une position clé dans la région. Ses banques commerciales sont présentes au Niger et ses compagnies d’assurances en Côte d’Ivoire et au Togo. C’est le 3ème groupe dans l’espace UEMOA en termes de part de marché et le 2ème acteur bancaire en Côte d’Ivoire.

Partager

A Propos de l'Auteur

A. Lakhs

Docteur en Relations Internationales

Leave A Reply