Egypte: L’offensive anti-djihadiste se poursuit dans le Sinaï

0

En Egypte, l’armée a annoncé jeudi que ses unités engagées dans le nord et le centre du Sinaï ont éliminé 21 éléments armés appartenant aux groupes « takfiristes », dans le cadre de la vaste opération anti-djihadiste  »Sinaï-2018″.

Ces pertes infligées aux groupes islamistes armés ont eu lieu au cours de deux opérations distinctes. Ainsi, dans la première opération, 18 « éléments dangereux » ont été tués au cours d’un accrochage avec les forces de sécurité, alors que cinq autres ont été arrêtés, ajoute un communiqué de l’armée, qui ne précise toutefois la date de cet accrochage.

Trois autres djihadistes ont été éliminés dans des attaques lancées contre des caches utilisées par les éléments armés.
Ces opérations ont également permis la saisie de plusieurs armés automatiques et des munitions.

Les deux opérations s’inscrivent dans le cadre de la vaste offensive anti-djihadiste lancée depuis début février dernier au Sinaï sur ordre du président Abdel Fattah al-Sissi. L’armée utilise de lourds moyens militaires, y compris l’aviation et les blindés.

Le communiqué de l’armée intervient deux jours après l’envoi devant la justice militaire, de 555 éléments présumés appartenir à la branche locale de l’organisation de l’Etat Islamique (EI) dans le Sinaï.

Plus de 300 seront jugés par contumace pour leur implication présumée dans des opérations terroristes ciblant notamment des militaires et des membres des forces de sécurité dans la péninsule.

Partager

A Propos de l'Auteur

A. Lakhs

Docteur en Relations Internationales

Leave A Reply