Afrique: L’autosuffisance alimentaire peine à se concrétiser

0

Les Journées de l’entrepreneuriat agricole, dont la 2eme édition s’est tenue dernièrement en Côte d’Ivoire, ont été l’occasion pour de nombreux responsables africains d’établir un constat d’insatisfaction quant à la sécurité alimentaire en Afrique.

L’Afrique dépense près de 7 milliards de dollars annuellement pour les importations de riz, une denrée indispensable pour sa sécurité alimentaire, alors même que le continent est doté d’un important potentiel de production sous-exploité, ont déploré ces responsables.

C’est pour renforcer ce potentiel que des groupes de recherche interviennent dans certains pays d’Afrique, à l’image d’AfricaRice, le Centre du riz pour l’Afrique, une organisation de recherche panafricaine œuvrant dans ce domaine à travers des activités scientifiques et des partenariats.

AfricaRice, qui relève du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (CGIAR), vient de bénéficier dans ce cadre d’un financement de 100 000 dollars du Japon, en soutien au Projet de production et de distribution de semences de riz en Guinée.

Pourtant, le déficit dans la production de riz, aliment de base dans les pays d’Afrique noire, n’est pas le seul problème agricole sur le continent. En Afrique du Nord et dans plusieurs pays du Sahel, où les habitudes alimentaires se tournent plus vers le blé, l’autosatisfaction reste également un objectif loin d’atteinte.

Chaque année, les pays africains importent plus de la moitié de leurs besoins en aliments de base. Une situation qui pousse à la réflexion sachant que dans les 30 prochaines années, la population africaine sera multipliée par deux.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply