Nigeria: Violence et kidnappings se propagent dans le nord et le centre

0

Au Nigeria, au moins 13 personnes ont été tuées dimanche dans deux attaques distinctes dans l’Etat de Benue, dans le centre du pays, où les affrontements entre agriculteurs et éleveurs et les conflits pour les terres ou le bétail sont devenus courants.

Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes de ces attaques, qui ont eu lieu dans la ville d’Otukpo et le village de Tseadough, situé dans le district de Kwande.

Agriculteurs de confession chrétienne et éleveurs peuls nomades, majoritairement musulmans, s’affrontent fréquemment pour le bétail, dont plus de 10.000 têtes ont été volées au cours des dernières années.

La région est également envahie par le phénomène des enlèvements contre rançons, une pratique apparue il y a plusieurs années dans les régions pétrolières du Sud, avant de gagner le centre et le nord du pays.

Le nombre de kidnappings enregistré au cours des derniers mois a atteint un niveau jamais égalé. Au début du mois de mai dernier, une centaine de personnes ont été kidnappées dans l’Etat de Zamfara (nord).

Actuellement dans plusieurs Etats du nord du pays: Kaduna, Kano, Zamfara, Sokoto, Kebbi, certains villageois choisissent de quitter leurs foyers pour des endroits plus sûr en ville, dans une tentative d’échapper aux milices qui s’organisent pour mener des razzias avant de se replier dans la forêt.

Partager

A Propos de l'Auteur

A. Lakhs

Docteur en Relations Internationales

Leave A Reply