Mali : Attaque suicide contre un sous-traitant de l’ONU

0

Trois civils maliens ont été tués lundi soir dans une attaque suicide à Gao. On dénombre aussi quatre blessés de nationalités étrangères, dont deux Cambodgiens, un Zimbabwéen et un Sud-africain. Les quatres blessés étaient employés par une société de sous-traitance de l’UNMAS, le service de déminage de l’ONU.

Un véhicule de type 4×4 a fait irruption vers 20 heures GMT dans la cour d’une résidence sur la route Wabaria au 8ème quartier de Gao. La déflagration de la charge explosive a coûté la vie à trois personnes, blessant plusieurs autres et endommageant les habitations avoisinantes.
La propagande diffusée sous forme de texte par Al-Qaïda dans la soirée déclare ainsi «Un chevalier du GSIM,le héros martyr Oussama Al-Ansary, a pu grâce à Allah cibler il y a quelques instants à 19h15 GMT les forces des envahisseurs croisés en faisant exploser son véhicule piégé dans un site regroupant des forces britanniques, allemandes et canadiennes dans le centre-ville de Gao.»

L’attaque a été revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, le GSIM. Ce groupe djihadiste lié à Al-Qaïda fait partie d’une large alliance de mouvements terroristes opérant dans le Sahel. Des zones entières du Mali échappent encore au contrôle des forces maliennes et françaises, malgré la signature en 2015 d’un accord de paix censé isoler définitivement les djihadistes.

Pour rappel, le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes terroristes.Seule l’intervention rapide des forces armées française évita la chute du gouvernement,protégeant de facto la population malienne des exactions djihadistes.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply