République démocratique du Congo : tuerie et incendie

0

Un jeune de 17 ans, partisan de l’opposant Félix Tshisekedi, candidat à l’élection présidentielle du 23 décembre, a été tué par balle à Mbuji-Mayi dans le centre de la République démocratique du Congo ce jeudi 13 décembre avant l’arrivée prévue du candidat dans son fief du Kasai, par un policier qui a ouvert le feu sur lui, a indiqué une source de son parti.

La campagne électorale est rattrapée par les violences dirigées principalement contre les deux candidats de l’opposition et leurs partisans. Mardi et Mercredi, au moins quatre partisans d’un autre opposant, Martin Fayulu, ont été tués au Katanga dans le sud-est de la République démocratique du Congo, selon un bilan établi sur des sources diverses.

A dix jours de la présidentielle de la République démocratique du Congo (RDC), un incendie s’est déclaré ce jeudi dans un entrepôt de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à 4h (heure locale), et a consumé plus de 70% du matériel électoral destiné à la capitale Kinshasa, selon le ministre congolais de l’Intérieur Henri Mova Sakanyi.

Les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales prévues le 23 décembre doivent organiser la succession du président Joseph Kabila qui ne peut pas se représenter selon la Constitution.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply