Mali : 37 morts dans l’attaque d’un village peul

0

Malgré que le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a réaffirmé dans son message du Nouvel an son optimisme quant à une éradication rapide du terrorisme dans son pays voire au Sahel, 37 civils ont été tués le mardi 01 Janvier dans l’attaque d’un village peul du centre du Mali, menée par des chasseurs traditionnels dozos, a annoncé le gouvernement malien.

Selon un communiqué officiel publié mardi soir, le gouvernement a informé « l’opinion nationale et internationale d’une attaque ayant fait 37 morts dans le village peul de Koulogon, commune de Koulogon Habé, dans le cercle de Bankass (région de Mopti) », en précisant que « des hommes armés habillés en tenue de chasseurs traditionnels dozos » ont mené cette attaque.

« Outre les 37 morts enregistrés, tous des civils, le bilan fait état de plusieurs blessés et de nombreuses habitations incendiées », a poursuivi le gouvernement.

« Le gouvernement donne l’assurance que les auteurs des crimes seront punis avec toute la rigueur de la loi et appelle l’ensemble des communautés de la zone centre au calme », poursuit le document.

Depuis l’apparition il y a quatre ans dans le centre du Mali du groupe jihadiste du prédicateur peul Amadou Koufa, les violences se multiplient entre les Peuls, traditionnellement éleveurs, et les ethnies bambara et dogon, pratiquant majoritairement l’agriculture.

Ces violences intercommunautaires ont fait plus de 500 morts civils en 2018, selon l’ONU.

 

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply