RDC: sept miliciens tués par l’armée en Ituri

0

Sept miliciens avec leur chef ont été tués au cours d’une opération militaire dans la région de l’Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé mardi l’armée congolaise.

« Nous avons attaqué une position des miliciens Mai-Mai Simba dans la nuit de lundi à mardi et nous avons neutralisé sept miliciens, dont leur leader Manu », a déclaré à l’AFP le lieutenant Jules Tshikudi, porte-parole de l’armée en Ituri (nord-est).

La mort de ces sept miliciens a été confirmée par l’administrateur du territoire de Mambasa, Idris Lokodila.

« La population est dans la joie d’apprendre la mort de Manu, un chef rebelle qui a fait souffrir cette dernière », a-t-il dit.

Le chef milicien Manu, dont le vrai nom n’est pas connu, avait succédé à Paul Sadala, alias Morgan, tué en 2014. Il est accusé d’alimenter le braconnage dans la réserve à okapis d’Epulu.

Plus au nord de Bunia, à Largu, dans le territoire de Djugu, l’armée affirme avoir repoussé une attaque d’assaillants venus s’en prendre à sa position.

Quatre corps de militaires tués et neuf autres ont été aperçus à l’hôpital.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply