Ghana: restauration des forêts

0

La Commission ghanéenne des forêts et la Volta River Authority, producteur d’électricité appartenant à l’État, viennent de signer un protocole d’accord dans le cadre d’une nouvelle initiative visant à restaurer certaines parties de l’environnement naturel du pays.

Aux termes de l’accord, les deux parties utiliseront des plantations de bambous pour réhabiliter et protéger le fleuve Volta, qui est la principale source d’énergie hydroélectrique du pays.

Le directeur général adjoint de la Commission, John Allotey, a indiqué que le partenariat est nécessaire car les zones de captage du lac sont menacées par la déforestation au quotidien.

Par ailleurs, la Commission de la foresterie a signé un protocole d’accord avec le Conseil traditionnel Owirenkyiriman et Praxis Africa, une ONG internationale active dans le domaine du développement durable pour la restauration des forêts.

Cet accord vise à chercher à résoudre les problèmes de couverture forestière, de séquestration du carbone et à améliorer les moyens de subsistance des communautés rurales du pays, rapporte la presse locale.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply