Togo: un mort et plusieurs blessés dans les manifestations de samedi

0

Les manifestations qui se sont déroulées samedi à Lomé et dans d’autres villes du Togo, à l’appel du Parti national panafricain (PNP, opposition), ont fait un mort à Bafilo (centre-nord) et des dizaines de blessés, a indiqué dimanche ce parti.

« Le bilan est lourd: officiellement un mort, Ziedhine Traoré, militant PNP résidant dans la ville de Bafilo, battu à mort par des militaires, des dizaines de blessés et des arrestations », a souligné le PNP dans un communiqué.

Selon le ministre de la sécurité, le général Yark Damehame, « un manifestant est tombé au cours de la dispersion et a été aussitôt évacué au centre hospitalier par les forces de l’ordre ». « Il a malheureusement succombé quelques instants plus tard », a-t-il assuré dans un communiqué.

Par ailleurs, la résidence de Tikpi Atchadam, président du PNP qui vit actuellement en exil, a été « vandalisée par des militaires et trois jeunes chargés de la sécurité ont été enlevés et conduits vers une destination jusqu’ici inconnue », a indiqué le PNP.

Le PNP avait appelé à manifester à Lomé et dans dix villes à travers le pays, mais les lieux des rassemblements prévus ont tous été bouclés très tôt par les forces de l’ordre, qui ont procédé à des arrestations.

Le PNP réclame des réformes constitutionnelles pour limiter le nombre de mandats présidentiels. Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005, a succédé à son père, le général Eyadema Gnassingbé, qui a dirigé le pays pendant 38 ans.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply