Rwanda : décès du chef politique du groupe rebelle des Forces démocratiques de libération du Rwanda

0

Le chef politique du groupe rebelle des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), Ignace Murwanashyaka, accusé d’avoir commis des exactions et crimes contre l’humanité en République démocratique du Congo (RDC) et au Rwanda, est mort mardi en Allemagne où il était détenu depuis 2015.

Le chef de l’organisation terroriste, 55 ans, est décédé à la clinique universitaire de Mannheim suite à la détérioration de sa santé. Il était accusé, aux côtés du vice-président des FDLR Straton Musoni, d’avoir téléguidé depuis l’Allemagne plusieurs attaques dans la région du Nord-Kivu dans l’est de la République démocratique du Congo.

Le tribunal de Stuttgart avait condamné Murwanashyaka à 13 ans de prison en septembre 2015, à l’issue d’un long et complexe procès, et Musoni à huit ans.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply