Kenya : l’affaire du détournement de fonds pour la construction des barrages de Shill Arror et Kimwarer

0

L’affaire du détournement de fonds pour la construction des barrages de Shill Arror et Kimwarer, estimée à 21 milliards de dollars continue toujours de susciter l’intérêt des médias du pays.

« Daily Nation » rapporte ainsi que les services de sécurité du Kenya ont demandé l’aide de la Grande Bretagne pour résoudre cette affaire dans laquelle sont impliquées plusieurs parties.

Le directeur des poursuites pénales, Noordin Haji, a fait cette révélation jeudi lors d’une conférence de presse conjointe avec le directeur des poursuites pénales pour l’Angleterre et le pays de Galles, M. Max Hill, à l’hôtel Serena de Nairobi.

« Le cas des deux barrages sont toujours sous enquête. Nous avons demandé au gouvernement britannique de nous aider à conclure l’affaire », a déclaré M. Haji, ajoutant que d’autres juridictions étaient également impliquées.

«Le gouvernement britannique nous aide dans presque tous les domaines: examen des dossiers, analyse financière et médico-légale, renforcement des capacités et formations communes, non seulement pour le Bureau des Poursuites Pénales, mais également pour d’autres bureaux», a déclaré M. Haji, cité par les médias kényans.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Samuel Benshimon

Directeur GIC CONSEIL 2001 – Poste actuel (11 ans) Missions de conseil en sûreté, sécurisation des investissements en Afrique, vérifications, protection des assets Analyste Senior : Kroll Société à responsabilité limitée (SRL); 1001-5 000 employés; secteur Sécurité et enquêtes 2000 – 2001 (1 an) Lt Colonel : Israel Defense Forces Administration publique; 10 000 employés; secteur Armée 1979 – 1999 (20 ans)

Leave A Reply