Burkina: six personnes tuées

0

Six personnes, dont cinq enseignants burkinabè, ont été tuées par des jihadistes vendredi soir à Maïtaougou, une localité située dans la province du Koulpélogo, dans la région du Centre-Est, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

Les jihadistes ont mené une incursion dans une école du village de Maïtaougou, non loin de la commune de Comin-Yanga et tué cinq enseignants.

Un conseiller municipal de la même localité a également été abattu par les assaillants.

Le Burkina Faso est confronté depuis quatre ans à des attaques de plus en plus fréquentes et meurtrières, attribuées à des groupes djihadistes, dont Ansarul Islam, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) et l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS).

Courant mars, une centaine de djihadistes ont été interpellés et sept soldats tués lors d’une opération « antiterroriste » dans les régions de l’est et du centre-est du Burkina Faso.

Baptisée « Otapuanu » (foudre en gulmacéma, langue parlée dans la région de l’Est), cette opération avait permis la réouverture de plus de 200 écoles sur plus d’un millier fermées suite aux menaces terroristes.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply