Nigeria : 5 soldats tués et 30 disparus dans l’attaque d’une base par Boko Haram

0

Au moins cinq soldats ont été tués et une trentaine d’autres disparus depuis trois jours, après l’attaque d’une base militaire du nord-est du Nigeria par les terroristes du groupe Boko Haram, selon des sources militaires.

Des membres de la faction liée à l’organisation de l’Etat islamique, le groupe Etat islamique dans la province ouest-africaine (ISWAP), ont pris vendredi la base de Mararrabar Kimba, dans l’Etat de Borno, à 135 km de la capitale régionale, Maiduguri. Les insurgés se sont emparés des armes avant de se retirer, avait déclaré samedi un officier.

Trois jours plus tard, un premier bilan fait état de cinq morts au moins.

Les recherches d’une trentaine d’autres soldats portés disparus depuis l’attaque sont toujours en cours à la recherche.

L’armée nigériane n’a pas officiellement communiqué sur l’incident. Selon les informations recueillies de sources militaires samedi, les assaillants sont arrivés à bord d’une douzaine de pick-up équipés de mitrailleuses lourdes. Ils disposaient aussi de trois transports de troupes blindés volés aux forces de sécurité. Ils étaient accompagnés par un groupe de combattants à moto.

Plus de 27.000 personnes sont mortes depuis le début des attaques de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, en 2009, et 1,8 million d’autres ont fui leur foyer.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply