RDC: attaque d’un centre de traitement et un assaillant tué

0

Un centre de traitement d’Ebola, dans Katwa, à l’est de la République démocratique du Congo, a été attaqué dans la nuit de dimanche à lundi par des individus armés.

Les forces de sécurité ont repoussé cette attaque faisant un mort parmi les assaillants Maï-Maï.

Dans cette zone du Nord-Kivu, les mesures sanitaires contre la maladie Ebola sont compliquées par la présence de groupes armés ainsi que par les miliciens Maï-Maï, qui sont des groupes armés d’autodéfense communautaire.

« Depuis le début de l’épidémie de cette épidémie de fièvre hémorragique, le cumul des cas est de 1.680, dont 1.592 confirmés et 88 probables. Au total, il y a eu 1.117 décès (1.029 confirmés et 88 probables) et 450 personnes guéries », indiquent les autorités.

Par ailleurs, le Groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de publier de nouvelles recommandations pour faire face aux difficultés liées à la mise en œuvre de la stratégie de vaccination contre l’épidémie de maladie à virus Ebola qui sévit en République démocratique du Congo (RDC).

Ces recommandations préconisent des ajustements opérationnels pour accélérer le processus de vaccination et un ajustement de la dose vaccinale en fonction des données d’efficacité disponibles, indique un communiqué de l’OMS.

Le SAGE a également suggéré d’élargir la population répondant aux critères de la vaccination avec le rVSV-ZEBOV-GP, d’introduire un vaccin expérimental supplémentaire et de redoubler d’efforts pour former les infirmières, les médecins et les étudiants en médecine des communautés touchées par l’épidémie de maladie à virus Ebola à travailler dans les équipes de vaccination, précise la même source.

Partager

A Propos de l'Auteur

Samuel Benshimon

Directeur GIC CONSEIL 2001 – Poste actuel (11 ans) Missions de conseil en sûreté, sécurisation des investissements en Afrique, vérifications, protection des assets Analyste Senior : Kroll Société à responsabilité limitée (SRL); 1001-5 000 employés; secteur Sécurité et enquêtes 2000 – 2001 (1 an) Lt Colonel : Israel Defense Forces Administration publique; 10 000 employés; secteur Armée 1979 – 1999 (20 ans)

Leave A Reply