Kenya : un manque dans les recettes de l’état

0

La Kenya Revenue Autority (KRA) a la lourde tâche de collecter 500 milliards de shillings (100 shillings = 1 dollar) auprès des contribuables en moins de deux mois si le gouvernement veut respecter son budget.

L’état des recettes réelles et de l’émission nette des finances du Trésor national, qui détaille le montant des recettes publiques par rapport aux objectifs, montre également que les revenus du pays sont très en retard par rapport à ses besoins en dépenses, révèle les médias.

Le Trésor avait réduit le budget national d’au moins 48 milliards de shillings et contracté un emprunt en euro-obligations de 210 milliards de shillings alors qu’il tentait de concilier son ambitieux plan de dépenses avec les recettes effectivement perçues.

Selon la déclaration du Trésor, la Kenya Revenue Authority n’avait encore levé que 1 000 milliards de shillings au 30 avril 2019. Cela représente environ 500 milliards de shillings de moins que prévu pour cette année.

La KRA, dont le personnel est soumis à un contrôle minutieux suite à des accusations de corruption, doit augmenter ce montant d’ici à la fin du mois de juin, un exploit impossible, car elle n’a géré qu’une moyenne de 110 milliards de shillings par mois au cours de la dernière année.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply