Côte d’Ivoire : énergie

0

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé deux prêts d’une valeur de 150 millions d’euros pour le renforcement du réseau électrique en Côte d’Ivoire.

Un prêt de 100 millions d’euros pour la construction d’une centrale thermique à cycle combiné, fonctionnant au gaz à Taboth, dans le département de Jacqueville (ouest d’Abidjan) ainsi qu’un autre de 50 millions d’euros pour l’extension de la centrale thermique à cycle combiné au gaz d’Azito.

Pour l’amélioration du réseau électrique ivoirien, la centrale d’Atinkou, réalisée sur un site de 30 hectares, sera dotée d’une puissance de 390 mégawatts (MW).

Le projet, exécuté en deux phases, prévoit sous 18 mois, la construction d’une turbine à gaz de 255 MW, et la réalisation sous 9 mois du cycle combiné, constitué d’une turbine à vapeur de 135 MW et d’une chaudière de récupération de chaleur.

Par ailleurs, le ministre ivoirien du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, Abdourahmane Cissé a appelé sur la mise du potentiel des secteurs pétrolier et gazier comme source directe de créations d’emplois pour les jeunes, de transfert de technologie et de catalyseur pour le développement d’un tissu industriel.

Ouvrant mardi à Grand-Bassam, un atelier sur le contenu local dans les activités pétrolière et gazière, le ministre Abdourahmane Cissé a précisé que la vision du président de la République est de faire en sorte que les jeunes et les entreprises locales puissent bénéficier de la croissance et de participer au développement de la Côte d’Ivoire notamment dans les secteurs pétrolier et gazier.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply