Your message has been sent, you will be contacted soon

Call Me Now!

Fermer
Accueil » A la une » Mali : Deux Casques bleus tués par un de leurs collègues

Mali : Deux Casques bleus tués par un de leurs collègues

  • Array

La Mission des Nations unies au Mali « Minusma », a annoncé dimanche, la mort de deux de ses Casques bleus qui ont été tués par un de leurs collègues qui en a blessé légèrement un troisième.
Les faits se sont produits samedi vers 19h00, heures locale et GMT, dans le camp de la Minusma à Tessalit, dans la région de Kidal, dans le nord du Mali. Le Casque bleu qui a tiré sur ses collègues a été immédiatement arrêté et une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et les circonstances exactes de l’incident. La sécurité du camp a également été renforcée.
Dans son communiqué, la Minusma n’a pas précisé la nationalité des victimes. Ce drame n’est pas sans rappeler un autre similaire qui a eu lieu il y a moins de trois semaines. Le 25 février dernier, deux Casques bleus tchadiens avaient été tués dans le camp de la Minusma à Kidal par un autre Casque bleu tchadien. La mission onusienne avait qualifié l’incident de « règlement de comptes entre individus », l’auteur des tirs ayant apparemment été en conflit avec sa hiérarchie. Les soldats tchadiens en particulier ont plusieurs griefs qui vont des leurs conditions de vie aux arriérés de soldes.
Déployée depuis juillet 2013, la Minusma, avec ses plus de 1 150 militaires et policiers, est la mission de maintien de la paix de l’ONU la plus coûteuse en vies humaines depuis la Somalie en 1993 – 1995. Les querelles intestines s’ajoutent à la menace que représentent pour les Casques bleus les groupes djihadistes qui ont pris le contrôle pendant dix longs mois du Nord du Mali et qui, bien qu’ils en aient été en grande partie chassés une intervention déclenchée en janvier 2013 à l’initiative de la France, sont toujours actifs et à l’origine de nombreuses attaques contre les Casques bleus.

Étiquettes:

Laisser un commentaire