L’homme le plus riche du Nigeria et d’Afrique et l’une des plus grandes fortunes du monde, Aliko Dangoté  a profité d’une récente visite dans un camp de déplacés à Borno en compagnie du gouverneur de cet Etat, pour promettre de venir en aide de 10 millions de dollars aux victimes de la secte islamiste Boko Haram.

Aliko Dangote a promis d’investir cette somme dans la formation et la création d’emplois pour les déplacés, ce qui fait de lui le plus grand donateur en faveur des victimes du terrorisme au Nigeria.

Mais l’homme d’affaires nigérian a précisé que sa priorité était d’aider à la réduction de la malnutrition et de la famine dans les camps. Le philanthrope nigérian, dont la fortune est estimée à 17 milliards de dollars, n’en est pas à son coup d’essai en matière d’aide dans la lutte contre la crise humanitaire dans le nord-est du Nigéria en raison de l’insurrection de Boko Haram.

Depuis 2009 qu’elle sévit dans la région, l’insurrection de Boko Haram, l’un des plus violents groupes terroristes au monde, a déjà fait 17 000 morts et près de 2 millions de déplacés se retrouvant pour la plupart dans des camps. L’armée nigériane, depuis l’accession au pouvoir de Muhammadu Buhari et avec l’aide des alliés camerounais et tchadien, a pu reprendre des dizaines de localités aux mains des insurgés sans toutefois arriver à défaire totalement les islamistes.

Les succès militaires contre les islamistes armés mis de côté, la question de l’aide à leurs victimes reste posée, plus particulièrement au moment où le gouvernement nigérian demande à plusieurs centaines d’entre elles de regagner les zones où l’armée est parvenue à chasser Boko Haram. Un document confidentiel de la Banque mondiale suggérerait qu’environ 30% des 3.2 millions de domiciles privés que compte l’Etat de Borno ont été détruits. Récemment, le PAM, le Programme alimentaire mondial des Nations unies, a versé 42 millions de dollars à un demi-million d’habitants de l’Etat de Borno, pour les encourager à rentrer chez eux. Mais cette somme ne fait que 80 dollars par personne.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply