Le Roi Mohammed VI a entamé jeudi une visite officielle au Ghana, un voyage qui permettra au Maroc de consolider sa position en Afrique de l’Ouest quelques semaines seulement après son retour retentissant à l’Union africaine.

Au cours de cette visite, le Roi Mohammed VI devrait avoir des entretiens avec le président ghanéen Nana Akufo Addo sur des sujets d’ordre politique mais aussi économique. Une forte délégation d’officiels et d’opérateurs économiques accompagne d’ailleurs le souverain marocain dans l’étape ghanéenne de la tournée de Mohammed VI en Afrique.

Cette visite au Ghana, la première du genre pour le souverain chérifien devrait également être marquée par la conclusion d’accords destinés au renforcement des relations bilatérales. Un important Forum économique a d’ailleurs été organisé en janvier dernier pour baliser le terrain aux investisseurs marocains désireux de s’installer au Ghana.

Fort de son expérience en Afrique de l’Ouest, le Maroc cherche à présent à donner une nouvelle impulsion aux relations économiques avec le Ghana. Une volonté qui ne doit rien au hasard puisque le Ghana est l’un des derniers pays d’Afrique de l’Ouest où le Maroc ne dispose pas de solides assises économiques.

Que ce soit au Togo, au Bénin, mais surtout en Côte d’Ivoire, et au Sénégal, les grandes entreprises marocaines se sont fortement investies durant ces dernières années. Le cas de la Côte d’Ivoire représente le parfait exemple de la politique Sud-Sud prônée par le Maroc. Le Royaume figure en effet au deuxième rang des premiers investisseurs pour l’année 2016.

Plus généralement, au niveau continental, le Royaume chérifien figure à la deuxième place des plus importants investisseurs après le Nigeria. La politique africaine initiée par le Roi Mohammed VI commence d’ailleurs à porter ses fruits, puisque l’Afrique est devenue l’un des principaux moteurs de croissance pour les grandes entreprises marocaines.

Cette tendance a par conséquent de fortes chances de se confirmer dans les mois à venir au vu des partenariats que le Maroc s’apprête à conclure avec le Ghana ainsi qu’avec d’autres pays africains que Mohammed VI visitera, dont la Zambie et le Mali.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply