Your message has been sent, you will be contacted soon

Call Me Now!

Fermer
Accueil » A la une » Les corps de dizaines de migrants clandestins découverts sur une plage libyenne

Les corps de dizaines de migrants clandestins découverts sur une plage libyenne

  • Array

Le Croissant Rouge libyen a annoncé mardi la découverte de 74 corps de migrants clandestins jonchant une plage située à l’Est de Tripoli, une découverte macabre qui rappelle les risques extrêmes encourus par les candidats à l’immigration.

D’après les premiers éléments de l’enquête, les corps découverts mardi ont probablement été rejetés par la mer suite à un naufrage d’une embarcation de fortune. Six ans après la chute de Mouammar Kadhafi, la Libye est devenue un énorme carrefour pour les candidats à l’immigration clandestine originaires pour la plupart des pays subsahariens et cherchant à atteindre l’Europe.

Les passeurs de migrants profitent du chaos politique et de l’absence d’État en Libye pour organiser des départs, généralement à partir de l’Ouest du pays, région située à moins de 300 kilomètres des côtes italiennes.

L’absence d’une autorité étatique qui prévaut en Libye depuis plusieurs années, a fortement dégradé la situation sécuritaire. Le pays est devenu le principal point de départ pour les migrants à partir de l’Afrique du Nord. Plusieurs milices et groupes armés libyens font office de garde-côtes tout en étant souvent accusés de complicité avec les passeurs, voire d’implication dans ce trafic cynique.

Certains rapports d’organismes humanitaires ont établi l’existence de réseaux tentaculaires de passeurs qui trouvent leurs sources en Afrique  subsaharienne. Les recruteurs demandent d’importantes sommes d’argent aux migrants, avec la promesse de les amener jusqu’en Libye pour les faire ensuite passer en Europe. Mais ce périple est souvent marqué par des imprévus. Les passeurs séquestrent les migrants dans des campements en vu de leur soutirer de l’argent. Certains vont même jusqu’à demander des rançons à leurs familles sous peine de les exécuter.

Plusieurs milliers de migrants trouvent la mort chaque année dans le désert avant même d’atteindre les côtes libyennes. En 2016, plus de 180 000 migrants sont arrivés sur les côtes italiennes, tandis que près de 4500 personnes ont perdu la vie en cherchant à les atteindre.

 

 

 

Étiquettes:
A. Lakhs

A propos A. Lakhs

Docteur en Relations Internationales

Laisser un commentaire