Soudan du Sud: Le crash aérien de Wau n’a pas encore livré tous ses secrets

0

Les causes exactes du crash de l’avion de ligne qui s’est écrasé lundi lors de son atterrissage à l’aéroport de la ville sud-soudanaise de Wau, avec à bord une cinquantaine de personnes, n’ont toujours pas été établies.

D’après un bilan provisoire communiqué par les autorités locales, au moins 37 passagers ont été blessés lors de ce crash. Des ambulances ont évacué les blessés vers les hôpitaux les plus proches, mais aucun mort n’est à déplorer, d’après les mêmes sources.

L’avion de ligne qui s’est écrasé appartient à la compagnie sud-soudanaise South Supreme Airlines. Il faisait la liaison entre la capitale Juba et Wau. Quelque 40 passagers et cinq membres d’équipage étaient présents à bord lors du crash.

Selon des sources aéroportuaires locales, le crash de cet avion de ligne a été causé par des conditions météorologiques difficiles. D’après un ingénieur travaillant à l’aéroport de Wau, « la visibilité n’était pas bonne et l’avion atterrissait d’Est en Ouest. Il s’est écrasé en bout de piste. » « Je pense que le pilote ne voyait pas bien la piste » a-t-il précisé.

D’autres sources affirment toutefois que cet incident a été causé par un véhicule de pompiers qui était placé sur la piste d’atterrissage. En entamant son atterrissage, le pilote n’aurait pas vu le véhicule et l’a percuté de plein fouet. Néanmoins, aucune information officielle n’a pour l’instant été communiquée pour expliquer ce crash.

Ce genre d’incidents n’est pourtant pas rare en Afrique. Dans de nombreux pays du Continent, la vétusté des appareils et les faibles moyens de contrôle sont en partie responsables de la fréquence élevée des crash aériens. L’Afrique subsaharienne représente d’ailleurs l’une des régions du globe qui connaît le plus d’accidents aériens.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply