Your message has been sent, you will be contacted soon

Call Me Now!

Fermer
Accueil » A la une » Ethiopie: Les manifestations anti-gouvernement de 2016 ont fait 669 morts

Ethiopie: Les manifestations anti-gouvernement de 2016 ont fait 669 morts

  • Array

La Commission des Droits de l’Homme en Ethiopie a pointé du doigt, dans un rapport rendu public cette semaine, la responsabilité du gouvernement dans les violentes manifestations qui ont eu lieu durant l’année 2016 et qui ont fait exactement 669 morts.

Un chiffre qui illustre la brutalité des violences ayant eu lieu dans les régions d’Oromo et d’Amhara. Le rapport de la Commission ne s’est toutefois pas limité à faire endosser la responsabilité au seul gouvernement. Il a également chargé les leaders régionaux qui ont dirigé ces manifestations.

Une démarche qui vise manifestement à éviter de focaliser les accusations sur une seule partie. Le but étant d’arriver à un compromis afin que ce  genre d’incident dramatique ne se reproduise plus. Ces violentes manifestations qui ont marqué l’année 2016 en Ethiopie ont, en outre, mis en exergue les profondes divisons ethniques qui subsistent dans le pays.

Les populations Oromo réclament une meilleure représentativité de leur communauté au niveau national et demandent l’arrêt des projets gouvernementaux sur leur sol. L’exécutif éthiopien avait en effet décidé de mener une série de projets d’infrastructures dans les pourtours de la capitale Addis-Abeba afin de désengorger la ville.

Mais ces programmes se sont violemment heurtés aux populations Oromo et Amhara pour qui ces décisions ne prennent pas assez en compte le facteur ethnique et social de leur communauté. Ils ont alors organisé de grandes manifestations anti-gouvernementales qui se sont soldées par la mort de centaines de personnes.

 

 

 

Étiquettes:
Samuel Benshimon

A propos Samuel Benshimon

Directeur GIC CONSEIL 2001 – Poste actuel (11 ans) Missions de conseil en sûreté, sécurisation des investissements en Afrique, vérifications, protection des assets Analyste Senior : Kroll Société à responsabilité limitée (SRL); 1001-5 000 employés; secteur Sécurité et enquêtes 2000 – 2001 (1 an) Lt Colonel : Israel Defense Forces Administration publique; 10 000 employés; secteur Armée 1979 – 1999 (20 ans)

Laisser un commentaire