Médias nigériens et béninois commentent largement la récente révélation du détournement d’un don humanitaire qui avait eu lieu en 2016 et qui risque, si les faits sont avérés, de créer des remous entre les deux pays.

D’après les informations relayées cette semaine par la presse, quelque 5 000 tonnes de riz qui étaient initialement destinées au Niger, ont été détournées en février 2016. Une enquête minutieuse a été menée par différents médias nigériens et béninois.

Il en ressort que ce don humanitaire provenant du Pakistan a été détourné au port autonome béninois de Cotonou. Sur les 15 000 tonnes expédiés, seuls les deux tiers sont arrivés à bon port. Les 5 000 autres tonnes ont été, d’après des enquêteurs indépendants, vendues à une société basée à Cotonou.

MZK, la société en question a ainsi déboursé 1,15 milliard de Francs CFA entre le 4 et le 5 mai 2016 pour acquérir la cargaison de riz pakistanais. Des preuves ont notamment été communiquées par les médias.

Il s’agit notamment du compte bancaire qui a servi à la transaction et de certains noms de personnalités ayant participé à ce détournement de don humanitaire. D’après certaines sources proches du dossier, des têtes pourraient bientôt tomber si l’affaire prend de l’ampleur dans les semaines à venir.

 

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Samuel Benshimon

Directeur GIC CONSEIL
2001 – Poste actuel (11 ans)
Missions de conseil en sûreté, sécurisation des investissements en Afrique, vérifications, protection des assets

Analyste Senior : Kroll

Société à responsabilité limitée (SRL); 1001-5 000 employés; secteur Sécurité et enquêtes

2000 – 2001 (1 an)
Lt Colonel : Israel Defense Forces

Administration publique; 10 000 employés; secteur Armée

1979 – 1999 (20 ans)

Leave A Reply