Rwanda : des efforts contre le paludisme

Le gouvernement rwandais déploie des efforts pour lutter contre le paludisme. Les cas de cette maladie infectieuse ont enregistré une baisse spectaculaire au cours des dernières années, chutant de 71% entre 2016 et 2021.

Malgré cette baisse, les cas de cette maladie potentiellement mortelle causée par des parasites transmis par des piqûres de moustiques sont restés élevés dans certaines régions du pays, notamment dans l’Est du pays, selon le chef du département de prévention et de contrôle des maladies au Centre biomédical du Rwanda.

Face à cette situation, les autorités rwandaises viennent de lancer une vaste campagne de pulvérisation intra-domiciliaire résiduelle d’insecticides ciblant 12 districts à travers le pays, particulièrement dans l’Est.

Les cas de paludisme à l’échelle nationale ont diminué de 4,6 millions en 2017 à 1,4 million en 2021, attribuant ce résultat “positif” aux efforts du gouvernement pour la cartographie des sites de reproduction des moustiques et la pulvérisation et la destruction des gîtes larvaires.