Nigeria: 12 personnes tuées dans l’attaque d’une base militaire dans le nord-ouest

Des assaillants armés, non identifiés, ont tué 12 membres des forces de sécurité nigérianes lors de l’attaque d’une base militaire dans l’État de Zamfara (nord-ouest du pays).

Plusieurs armes ont été volées et des bâtiments incendiés dans cette attaque qui s’est déroulée samedi à Mutumji.

“Les assaillants ont pris d’assaut la base vers 10h30 (locales) et ont engagé les troupes dans une violente fusillade”, a déclaré une source sécuritaire.

“Ils ont pris le dessus sur les troupes et tué 12 personnes, neuf membres de la marine, un soldat et deux policiers”, a ajouté la source.

Mutumji, dans le district de Dansadau, à environ 80 kilomètres de la capitale de l’État, Gusau, est une base militaire stratégique pour la logistique et la reconnaissance dans la lutte contre les bandes armées de la région.