Burkina Faso: Au moins 3 gendarmes tués dans une attaque dans l’est du pays et d’autres portés disparus

Au moins trois gendarmes burkinabè ont été tués, dimanche, et plusieurs autres portés disparus, suite à une attaque menée par des terroristes jihadistes contre un convoi militaire, dans l’est du Burkina Faso, selon de sources sécuritaire et locale.

L’attaque a eu lieu près de Sakoani, une localité située sur l’axe Matiakoali – Kantchari.

L’équipe des gendarmes effectuait une mission d’escorte logistique au profit de la société minière de Boungou.

“Les assaillants ont posé des engins explosifs sur la route avant de tirer sur le convoi”, a déclaré une autre source sécuritaire.

“D’autres gendarmes manquent toujours à l’appel, mais les recherches sont en cours pour les retrouver et traquer les assaillants”, a ajouté la même source.

Le Burkina Faso connait depuis 2015 des attaques terroristes meurtrières en particulier dans les régions du nord et de l’est.