Egypte: L’opération antiterroriste au Sinaï au service du président candidat

0

L’annonce par le gouvernement égyptien que 16 djihadistes avaient été tués dimanche dans une opération antiterroriste qui ciblait la branche locale de l’Etat islamique (EI), si elle illustre la poursuite de la vaste opération contre les djihadistes dans le Sinaï, est aussi destinée à servir l’image du président Al Sissi, à quelques jours des élections présidentielles.

Quatre extrémistes « très dangereux » ainsi que 12 autres ont été « éliminés lors d’un échange de tirs» avec des militaires égyptiens, selon un communiqué publié par le porte-parole des Forces Armées égyptiennes, Tamer El Refaï. « Trois dirigeants Takfirisites » ont par ailleurs été arrêtés dans des zones montagneuses dans le centre du Sinaï, a ajouté le porte-parole dans son communiqué.

Depuis le lancement début février de l’opération « Sinaï 2018 », plus d’une centaine de djihadistes appartenant à l’organisation EI ont été neutralisés au cours de plusieurs missions sur le terrain. Ces opérations anti-djihadistes ont par ailleurs fait 16 morts du côté des forces de l’ordre.

Le président Al Sissi, qui brigue un nouveau mandat fin mars, avait promis de mener une guerre sans pitié aux mouvements djihadistes dans le nord du pays. Il a également donné trois mois aux forces armées pour que le Sinaï soit débarrassé des groupes islamistes armés et que la région recouvre la stabilité.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply