ONU / Sécheresse: 45 millions de dollars pour l’aide humanitaire d’urgence à la Corne de l’Afrique

0

Le Fonds central d’intervention d’urgence (CERF) a alloué, mercredi, 45 millions de dollars pour renforcer immédiatement l’aide alimentaire, l’approvisionnement en eau potable et le soutien humanitaire urgent aux populations touchées par la sécheresse dans certaines régions de la Somalie, de l’Éthiopie et du Kenya.

Cette aide vient compléter les efforts des trois gouvernements à travers l’assistance ciblée aux hommes, femmes, filles et garçons, en particulier les personnes handicapées, au moment où ces trois pays de la Corne de l’Afrique font face à de graves problèmes alimentaires après une nouvelle saison de pluies manquées, indique dans un communiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) des Nations Unies.

La majeure partie des fonds, soit 30 millions de dollars, ira à la Somalie où 2,2 millions de personnes devraient faire face à une insécurité alimentaire aiguë d’ici septembre, soit une augmentation de plus de 40% par rapport à janvier de cette année, alors que 3,2 millions de personnes supplémentaires devraient lutter pour satisfaire leurs besoins alimentaires minimums au cours de la même période, précise la même source.

« La réponse rapide par le CERF permettra aux organisations humanitaires d’augmenter rapidement leur assistance pour sauver des vies, en particulier en Somalie, où la sécheresse s’est intensifiée à un rythme inédit par rapport au dix dernières années, entrainant une détérioration rapide de la situation humanitaire », a expliqué le sous-secrétaire général pour les Affaires Humanitaires et coordonnateur des Secours d’urgence, Mark Lowcock, cité dans le communiqué. 

« Ce qui devait être une saison des pluie moyenne en Somalie est désormais l’une des pire sécheresse enregistrées en plus de 35 ans », a-t-il fait observer. 

« Des communautés qui étaient déjà vulnérables à cause des sécheresses passées doivent une nouvelle fois surmonter des famines sévères et le manque d’eau, les exposant au risque de mort par des maladies transmissibles », a poursuivi le responsable onusien. 

En parallèle, la région voisine de la Somalie en Éthiopie connaît une deuxième saison de sécheresse consécutive tout en souffrant toujours des effets de la sécheresse prolongée de 2016 et 2017. 

Tout en annonçant une contribution de 10 millions de dollars du CERF pour l’Ethiopie, M. Lowcock a exhorté les donateurs à accroître leur soutien à la lutte contre la sécheresse.

Au Kenya, l’allocation de 5 millions de dollars du CERF viendra compléter le programme gouvernemental de protection contre la faim. Certaines régions des zones arides et semi-arides du Kenya sont durement touchées par la sécheresse après le début tardif des pluies de mars à mai.

Les sécheresses restent un phénomène météorologique récurrent dans la Corne de l’Afrique et M. Lowcock a appelé à une action précoce plus systématique, y compris le déblocage de fonds, sur la base d’alertes précoces, afin d’atténuer les conséquences humanitaires attendues par le biais d’une série d’activités destinées à anticiper les crises. 

Partager

A Propos de l'Auteur

Samuel Benshimon

Directeur GIC CONSEIL 2001 – Poste actuel (11 ans) Missions de conseil en sûreté, sécurisation des investissements en Afrique, vérifications, protection des assets Analyste Senior : Kroll Société à responsabilité limitée (SRL); 1001-5 000 employés; secteur Sécurité et enquêtes 2000 – 2001 (1 an) Lt Colonel : Israel Defense Forces Administration publique; 10 000 employés; secteur Armée 1979 – 1999 (20 ans)

Leave A Reply