RDC: offensive contre des rebelles hutus rwandais

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont lancé depuis mardi “des offensives” contre une branche dissidente des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) dans la province du Sud-Kivu, a indiqué un porte-parole militaire.

Les rebelles hutus rwandais ont été délogés des zones ou localités qu’ils contrôlaient dans l’est de la République démocratique du Congo.

Le dernier bastion de ces rebelles serait le Parc national de Kahuzi Biega.

Ce parc national de 600 km2, situé à  30 km de Bukavu, est le dernier refuge au monde d’une espèce de gorilles menacée, les gorilles des plaines de l’Est.

Mi-septembre, l’armée congolaise avait annoncé avoir tué le chef suprême du FDLR, Sylvestre Mudacumura, visé depuis juillet 2012 par un mandat d’arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI).

Le 10 novembre, l’armée congolaise avait affirmé avoir tué un autre chef de guerre FDLR, Musabimana Juvenal, alias le général Jean-Michel Africa.

Les FDLR, créés en 2000, rassemblent d’anciens militaires ou miliciens rwandais responsables du génocide des Tutsis rwandais en 1994.