France : un haut responsable d’Al-Qaïda neutralisé au Mali (ministère des Armées)

La ministre française des Armées, Florence Parly, a annoncé vendredi qu’un haut responsable d’Al-Qaïda au Mali avait été neutralisé le 10 novembre dernier. 

“Le 10 novembre en fin de journée, dans la région de Ménaka au Mali, les forces armées françaises ont neutralisé Bah ag Moussa, chef militaire du Rassemblement pour la victoire de l’Islam et des musulmans (RVIM), groupe affilié à Al-Qaïda, et l’un des principaux adjoints de son chef Iyad Ag Ghali”, a indiqué la ministre dans un communiqué. 

“Cette opération de haut niveau a engagé d’importants moyens de renseignement ainsi qu’un dispositif d’interception composé d’hélicoptères et de troupes au sol”, a-t-elle déclaré, ajoutant que “Bah ag Moussa est considéré comme responsable de plusieurs attaques contre les forces maliennes et internationales. 

Il était considéré comme l’un des principaux chefs militaires djihadistes au Mali, notamment chargé de la formation des nouvelles recrues”.