RDC: les ADF ont massacré au moins 21 civils 

Des éléments du groupe armé Forces démocratiques alliées (ADF) ont tué au moins 21 personnes dans la région de Rwenzori, à l’est de la République démocratique du Congo, selon de sources onusiennes.

“L’ennemi serait venu vers la rivière Kabembeu, le bilan provisoire fait état de 21 civils tués” de manière “sauvage” à Mwenda dans la province du Nord, a déclaré la Mission de l’ONU en RDC (Monusco).

“Les ADF ont tué, nous venons de perdre vingt-deux personnes (…) dont dix femmes”, a dit de son côté Donat Kibwana, administrateur du territoire de Beni. A ce décompte s’ajoute “dix autres personnes blessées et des disparus. L’armée est intervenue après que le massacre a été commis”, a-t-il ajouté.

Les ADF sont des rebelles musulmans ougandais installés dans l’est de la RDC depuis 1995. Ils n’attaquent plus l’Ouganda voisin depuis des années, mais commettent régulièrement des massacres depuis octobre 2014 dans la région de Beni, qui ont fait plus d’un millier de morts.