RDC: une vingtaine de morts dans des combats (armée)

Un bilan provisoire fait état de vingt-deux morts dans les affrontements qui ont opposé durant les trois derniers jours des rebelles ADF aux forces armées congolaises dans la région de Tchabi (nord-est de la RDC), a déclaré un responsable local.

Le lieutenant-général Johnny Luboya, gouverneur militaire de la province de l’Ituri dont relève Tchabi, fait état de sept militaires et quinze rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) tués en trois jours d’intenses combats dans cette région récemment visée par des attaques rebelles.

Les offensives ont été engagées depuis samedi contre des positions des ADF dans la région de Tchabi, a ajouté la même source.

« Nous avons perdu sept soldats et du côté ADF, quinze rebelles ont été neutralisés”, a déclaré, mardi, Johnny Luboya s’exprimant devant la presse à Bunia, chef de la province de l’Ituri.

Au cours des combats, 150 otages qui servaient de “boucliers humains” aux ADF ont été libérés par l’armée, a-t-il ajouté.

La province de l’Ituri tout comme sa voisine du Nord-Kivu sont placées sous état de siège depuis deux mois.

Les victimes de l’ADF, groupe armé retranché dans l’Est congolais depuis plus de 30 ans, se compte par milliers depuis 2014.

En mars, les États-Unis ont placé les ADF sur la liste des “organisations terroristes” affiliées à Daesh.