Mali: le général Moussa Diawara arrêté dans l’affaire de la disparition du journaliste Birama Touré

L’ancien directeur de la sécurité d’Etat (DGSE) sous le régime de l’ex-Président malien Ibrahim Boubacar Keïta, le général de division Moussa Diawara, a été placé sous mandat de dépôt, jeudi, dans le cadre de l’affaire de la disparition du journaliste Birama Touré.

Selon le Procureur de la république Idrissa Touré, le général de division est accusé dans la disparition du journaliste Birama Touré, du journal « Le Sphinx ». Moussa Diawara a été inculpé pour complicité d’enlèvement, de séquestration, de tortures du journaliste. Il est placé en détention au Camp 1 de Bamako.

Un mandat d’arrêt international a aussi été lancé par l’organisation internationale de police criminelle (Interpol) contre Karim Keita, l’ex-député et fils de l’ancien Président Ibrahim Boubacar Keita.

Birama Touré, journaliste d’investigation du journal ”Le Sphinx” est porté disparu depuis janvier 2016. Son directeur de publication, Adama Dramé, et sa famille affirment qu’il avait été enlevé, torturé et tué après plusieurs mois de détention.

Karim Keïta serait toujours réfugié en Côte d’Ivoire depuis le renversement du régime de son père en août 2020.