L’ONU: Pour des élections inclusives et pacifiques en Somalie

La Vice-secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, a effectué dimanche une visite en Somalie en signe de solidarité avec les femmes somaliennes qui réclament une participation pleine et égale à la vie politique, et pour exprimer le soutien de la communauté internationale à des élections inclusives, pacifiques et crédibles.

“La Somalie a franchi une étape importante lors de ses dernières élections en 2016/17 avec 24% des sièges parlementaires occupés par des femmes, et j’espère que le pays s’appuiera sur cela en élargissant encore la participation des femmes – en veillant à ce que le quota de 30% soit atteint”, a déclaré Mme Mohammed en y voyant “une première étape importante vers une pleine représentation et une société inclusive”. Selon elle, “les dividendes de la paix n’arriveront pas sans les femmes”.

Dans la capitale Mogadiscio, la responsable onusienne a rencontré le président Mohamed Abdullahi Mohamed ainsi que le Premier ministre Mohamed Hussein Roble et le Conseil consultatif national (NCC), dont les membres comprennent les dirigeants des États membres de la fédération et qui est chargé de donner l’orientation générale des élections. 

“Le Premier ministre Roble et d’autres membres du NCC ont fait preuve d’un grand leadership et d’un engagement pour faire progresser la participation politique des femmes, notamment par le biais de mesures spécifiques telles que la diminution des frais pour les femmes candidates et la nomination d’ambassadeurs de bonne volonté et de champions pour plaider en faveur d’une plus grande inclusion. Il sera également important de convenir d’un mécanisme spécifique sur la manière dont l’engagement d’un quota minimum de 30% sera atteint lors des prochaines élections”, a déclaré la Vice-secrétaire générale.

Elle a aussi rencontré des femmes leaders et militantes et a exprimé sa solidarité avec leurs efforts pour favoriser une plus grande implication des femmes dans la vie du pays politique comme dans la vie économique.

“Les femmes devraient pouvoir participer aux élections sans craindre la violence, l’intimidation et la discrimination”, a déclaré Mme Mohammed. Les élections législatives et présidentielles en Somalie, prévues en septembre et octobre, ont été de nouveau reportées par la Commission électorale fédérale.

Dans son calendrier électoral révisé publié récemment, la CEF a déclaré que les élections de la chambre haute du Parlement en cours prendront fin le 18 septembre alors les élections de la chambre basse débuteront le 1er octobre et se termineront le 20 novembre, a précisé la Commission, annonçant également le report de l’élection présidentielle prévue le 10 octobre.