UA: Le roi du Maroc propose des mesures concrètes dans l’Agenda Africain pour la Migration

0

Attendu au 30ème sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba, l’Agenda Africain pour la Migration présenté lundi par le roi Mohammed VI du Maroc, appelle à «déconstruire» les mythes associés à la migration, tout en proposant la création d’un Observatoire Africain de la Migration et d’un poste d’Envoyé spécial de l’Union Africaine chargé de la Migration.

Il est temps de déconstruire «un à un» les mythes associés à la migration: Il n’y a pas de déferlante migratoire puisque les migrants ne représentent que 3.4% de la population mondiale, a souligné le roi du Maroc dans un message lu devant le sommet de l’UA par le chef du gouvernement marocain, Saad Eddine El Othmani.

La migration africaine est d’abord intra-africaine. Ainsi, 4 migrants africains sur 5 restent dans le continent. De surcroît, la migration n’appauvrit pas les pays d’accueil, puisque 85% des revenus des migrants restent dans ces pays.

«L’Agenda Africain pour la Migration, qui peut instruire le processus d’élaboration du Pacte Mondial pour des Migrations “sûres, ordonnées et régulières”, doit tendre à faire de la migration un levier de co-développement, un pilier de la coopération Sud-Sud et un vecteur de solidarité », a assuré le Roi du Maroc auquel le 28ème sommet de l’UA avait confié le mandat de «Leader de l’Union africaine sur la question de la migration».

«Depuis 2015, plus de 6200 migrants africains ont perdu la vie en Méditerranée. Pour que les morts des femmes, des enfants et des hommes à Lampedusa et les pratiques immondes en Libye n’aient pas été vaines, il est de notre devoir d’agir. Combien de drames de la migration seront-ils nécessaires pour que change le regard que portent nos sociétés sur cette question ?», s’est indigné Mohammed VI.

«Plus que jamais, il est temps que notre continent traite la migration dans un esprit d’entière solidarité», a plaidé Mohammed VI dont le pays a accueilli et régularisé la situation de plus de 24.000 migrants pour la plupart originaires de pays subsahariens.

Partager

A Propos de l'Auteur

A. Lakhs

Docteur en Relations Internationales

Leave A Reply